PAPRICA

Formation au conseil en activité physique au cabinet médical

En Suisse, deux tiers de la population adulte est susceptible d’améliorer son état de santé en pratiquant régulièrement une activité physique modérée. Or une large part de la population reconnaît le médecin comme un interlocuteur crédible pour aborder le thème du mouvement. PAPRICA (Physical Activity promotion in PRImary CAre) soutient ainsi le praticien dans le travail de motivation des patients.

Selon les chiffres officiels, deux tiers de la population est insuffisamment active physiquement. Une tendance qui n’est pas sans conséquence quand on sait que la sédentarité entraîne chaque année quelque 2.1 millions de cas de maladies et 2’900 décès prématurés.

Face à ce constat, un consensus est établi sur l’importance des médecins de premier recours pour promouvoir l’activité physique. Une enquête de l’Office fédéral du sport (HEPA 2004) a montré que le praticien est un interlocuteur crédible et accepté sur le thème du mouvement par 80% de la population.

PAPRICA a été développé pour offrir les connaissances, savoir-faire et outils didactiques nécessaires pour aborder le thème de l’activité physique et motiver les patients. Cette démarche offre plus particulièrement:

Après 230 médecins formés, une évaluation indépendante de l’Institut universitaire de médecine sociale et préventive de Lausanne atteste de la qualité de la formation.

Nous invitons ainsi les médecins de famille et spécialistes concernés à suivre cette démarche portée sur l’un des principaux thèmes de prévention.

Pr Jacques Cornuz, Policlinique Médicale Universitaire, Lausanne
Dr Raphaël Bize, Institut universitaire de médecine sociale et préventive, Lausanne
Dr Ueli Grüninger, Collège de médecine de premier recours, Berne
Dr Brian Martin, Institut universitaire de médecine sociale et préventive, Zürich